Rythmes et chants ?>

Rythmes et chants


Public concerné :
tous publics, à partir de 7 ans
Effectif : une classe ou 25 personnes maximum
Nombre d’heures proposées : une séance ponctuelle ou un cycle à construire
Mots clés : pratique collective, oralité, rythmes, chants, tradition, contextes de jeux

 

Descriptif de l’atelier :

Découverte et apprentissage de répertoires spécifiques autour de deux parcs instrumentaux1: Pays basque et/ou Monde Arabe. Cette approche se fait par la pratique de rythmes sur de vrais instruments, par des apprentissages de chants, et par des explorations instrumentales ou vocales liées à ces pratiques dans leur contexte d’origine. La voix est utilisée sous ses formes et techniques les plus variées. Le rythme est exploité au travers de jeux de percussions corporelles et de mise en mouvements.

Différents domaines sont abordés par l’intermédiaire de cet atelier : l’oralité, la tradition, la transmission, la mémoire, l’observation. La volonté de replacer les musiques dans leur contexte d’origine aide à sensibiliser les différents publics à la culture concernée. L’utilisation de la voix conduit à découvrir ou à approfondir les sons et le sens de la langue utilisée.

Certains instruments sont plus favorables pour une initiation à la pratique collective :

– Txalaparta : écoute des sons du bois, création de petites formules rythmiques avec des gestes différents, techniques appropriées.

– Pandereta : petit tambour sur cadre du Pays basque, technique spécifique, rythmes de danses.

– Bendir : apprentissage de cellules rythmiques traditionnelles avec les gestes spécifiques.

– Tbilat, et derbukha : apprentissage par les onomatopées.

Utilisation de la voix : de l’onomatopée à la poésie, la voix est utilisée pour intégrer des rythmes mais aussi pour s’initier au chant traditionnel.